· 

Les sagas politiques de la semaine en Haute-Marne : du grand niveau !

Saga Joinvilloise : la bataille des idées !

 

Le JHM ne doit pas s'ennuyer avec la saga enquête publique Unitech ! Ce fut un défilé d'articles cette semaine, sans rebondissement majeur mais quand même :


- Michel Boullée, maire de Suzannecourt qui aime arpenter les permanences de l'enquête publique pour vérifier "qu'il n'y a pas trop de contestations", a émis un avis favorable (si cela était nécessaire de le préciser) où il en profite pour faire des attaques personnelles envers les maires de Bettancourt-la-Ferrée et de Giffaumont : quelle bassesse pour un élu !


- Le conseil communautaire de la CCBJC émet également un avis favorable MAIS sur 75 votes, 45 sont pour, 22 contre et 8 blancs ! Si ce vote avait eu lieu il y a quelques temps, le résultat aurait sans doute était différent...


- Le conseil municipal de Joinville mercredi, un résultat insatisfaisant est ressorti : 11 pour, 11 contre, 4 blancs. Le maire n'a pas fait revoter. On a du mal à imaginer comment certains élus peuvent à ce jour et à ce stade estimer qu'ils n'ont pas suffisamment d'informations pour avoir un avis ! À moins que ce soit autre chose...


- La lumière : l'avis défavorable de l'EPTB Seine Grands Lacs, craignant pour le Lac-réservoir Marne. Les acteurs du Der sont de vrais alliés contre Unitech.
À très vite pour de nouvelles aventures !

"Petits dérangements entre élu-es" : une autre saga palpitante, celui du trio "Abba-Fèvre-Sido" (quatuor si on ajoute Ollivier) !
Pêle-mêle on y retrouve une députée anti-Cigéo entrée finalement au Conseil d'administration de l'Andra, un président d'interco qui transpire la malhonnêteté, un enfouisseur confirmé qui sévit depuis bien trop longtemps en Haute-Marne, et ... une anguille #niouininon.

La grande question qui a animé les presses locales cette semaine : l'argent de Bure servira-t-il à éponger les dettes de l'intercommunalité de Joinville ? Qui ressortira gagnant de cette histoire ? Ce ne fut certainement pas la dignité...
Cela ne nous déplaît pas de voir ces magouilles politiques et ces guerres intestines révélées au grand jour, la population peut ainsi prendre la mesure de l'esprit de certains, mais bon, nous, nous nous posons plutôt la question de savoir si Cigéo se fera un jour ou s'il pourrait être abandonné.. Apparemment, tout le monde n'a pas les mêmes préoccupations.

Écrire commentaire

Commentaires: 0