Enquête publique d'Unitech : à mi-parcours, plus de 85% des contributions sont défavorables !

Bonne nouvelle : nous avions raison ! La population ne veut pas de la laverie nucléaire d'Unitech. Elle ne veut pas non plus de son unité de décontamination. Et elle le dit dans l'enquête publique.

 

 

Trois semaines après le début de l'enquête publique, plus de 85% des contributions sont défavorables*. 

 

 

Ces résultats intermédiaires sont réjouissants. Mais il ne faut pas s'arrêter là !

 

 

Donnons encore plus de poids à la voix de la population en continuant de participer jusqu'au 20 décembre pour laisser le moins de place possible aux quelques contributions favorables qui font fi des risques environnementaux et sanitaires de ces projets pour quelques emplois hasardeux. 

 

 

Il reste donc trois semaines (jusqu'au 20 décembre) pour déposer sa contribution soit :

 

 

- en l'envoyant à cette adresse : pref-enquete-unitech@haute-marne.gouv.fr

 

 

 

- en vous rendant aux prochaines permanences :

 

Vendredi 6/12 de 9h à 12h et de 14h à 17h à Vecqueville (mairie)
Mercredi 11/12 de 9hà 12h et de 14h à 17h à Joinville (Espace "emploi et services" Place de la Grève)
Vendredi 13/12 de 14h à 17h à Vecqueville (mairie)
Vendredi 20/12 de 9h à 12h à Thonnance-lès-Joinville (mairie)
Vendredi 20/12 de 14h à 17h à Suzannecourt (mairie)

 


 

IMPORTANT :

 

 

1) Habitant-es du bassin Joinvillois ou non, tout le monde peut participer, il n'y a aucune restriction !

 

 

2) Incitez vos élu-es à prendre position en déposant également une contribution au nom de votre commune ! 36 communes à ce jour ont délibéré contre Unitech. Peut-on espérer 36 contributions de leur part ?

 

 

3) Concernant les communes des permanences (Joinville - Vecqueville - Suzannecourt et Thonnance-lès-Joinville), cela est d'autant plus important que en l'absence de contribution, leur avis est réputé favorable.

 

Le ville de Joinville n'a pas encore déposé de contribution alors que le poids de cette commune est évident. Joinvillois-es, mettez Bertrand Ollivier face à ses responsabilités ! En tant que maire, il se doit de prendre position, et de prendre la (bonne) décision concernant l'avenir de son territoire.

 

 

4) Trêve de (mauvaise) plaisanterie !

 

Arrêtons de jouer sur les mots. Un avis favorable assorti de réserves doit être considéré comme un avis défavorable ! L'avis de l'ARS du 8 novembre 2019 et celui du second hydrogéologue sont favorables mais une analyse de leurs conclusions révèle des manquements et des doutes inquiétants. Ne nous faisons pas avoir !
*Sur la base d'une analyse effectuée par Belles Forêts sur Marne et le Cedra à partir des contributions mises en ligne sur le site de la préfecture

 

 



 

LE TEMPS FORT : LE RASSEMBLEMENT DU 14 DÉCEMBRE À JOINVILLE

 

 

L'année 2019 est l'année de chiffres sans appel concernant la lutte contre Unitech :

 

- 200 personnes présentes à notre réunion publique d'information de mai,

 

- 250 personnes manifestant en dehors de la réunion publique  du 3 juillet de Jacques Grisot, directeur d'Unitech.. pour quelques dizaines de personnes à l'intérieur,

 

- 700 personnes battant le pavé du bassin de Joinville lors de la manif du 14 septembre !

 

 

Le constat qui s'impose : plus nous avançons dans le processus, plus la population est convaincue qu'elle ne doit pas laisser s'installer l'entreprise américaine et qu'elle est la seule légitime à en décider.

 

 

Pour compléter une participation que l'on souhaite encore plus importante à l'enquête publique et pour marquer le coup avant la fin d'année, nous vous proposons une grande mobilisation le 14 décembre sur le pont de la Marne. Que ces temps frais ne vous freinent pas : il y aura de quoi se restaurer et des boissons chaudes !

 

 

Le rendez-vous est donné : 10h sur le pont de la Marne. Il ne reste plus qu'à le diffuser.

 

 

Voici l'affiche. Pour nous aider à la diffuser, envoyez-nous un message en indiquant le secteur dans lequel vous pouvez faire de l'affichage. Nous vous dirons où/comment en récupérer.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0